Les Belges, leur histoire ...

et celle de leur patrie, la Belgique

Les comtes de Flandre

Les Baudouinides

 DatesParentéEn quelques mots …

baudouin bras de fer

Baudouin 1er Bras de Fer

Né vers 830

Règne : 865-879

Mort en 879

Fils d'un forestier

Dans les terres situées à l'Ouest de l'Escaut, c'est lui, en tant que margrave carolingien qui établit les bases de la puissance des comtes de Flandre.
Il enleva Judith, la fille de Charles le Chauve, et devint son beau-fils.

baudouin II le chauve

Baudouin II le Chauve

Né en 863

Règne : 879-918

Mort en 918

Fils de Baudouin 1er

Il profita de l'invasion des Normands en 879 et 883 pour faire, des terres héritées de son père, une principauté indépendante.

Arnoul 1er le Vieux, dit le Grand Marquis

Né en 888

Règne : 918-964

Mort en 964

Fils de Baudouin II et d'Elfride d'Angleterre

Il agrandit le territoire vers le Sud, jusqu'à la Canche

Baudouin III le Jeune

Né en 940

Règne : 958-962

Mort en 962

Fils d'Arnoul 1er et d'Adèle de Vermandois

Décédé avant son père

Arnoul II le Jeune

Né en 961

Règne : 965-987

Mort en 987

Fils de Baudouin III et de Mathilde de Saxe

A son avènement, profitant de son jeune âge et se prévalant de la régence en tant que suzerain, le roi de France, Lothaire, envahit la Flandre mais doit se retirer suite à l'intervention de l'empereur germanique Otton 1er.
A l'âge adulte, Arnoul n'hésitera pas à prendre le parti de Charles de Basse-Lotharingie contre Hugues Capet, roi de France.

baudouin IV le barbu

Baudouin IV le Barbu

Né en 980

Règne : 987-1035

Mort en 1035

Fils d'Arnoul II et de Rozala de Toscane

A la fin du règne d'Arnoul 1er s'étaient manifestés de graves remous féodaux qui mettaient en péril la cohésion des territoires rassemblés par Baudouin II. Mais, lorsque Baudouin IV eut atteint l'âge adulte, il redressa promptement la situation. Il agrandit le territoire à l'Est de l'Escaut au détriment de l'Empire germanique.
Baudouin IV était maintenant le vassal de 2 suzerains : le roi de France et l'Empereur Germanique.

baudouin V de lille

Baudouin V de Lille, dit également le Pieux

Né en 1012

Règne : 1035-1067

Mort en 1067

Fils de Baudouin IV et d'Ogive de Luxembourg

Régent de France (1060-1066) pour son neveu par alliance, le roi Philippe 1er.
Il continua à agrandir le territoire à l'Est au détriment de l'Empire Germanique.
En homme politique remarquable, il sut contraindre Henri III, le plus altier des Empereurs Romains Germaniques, à le reconnaître comme vassal pour la Flandre impériale, les Quatre-Métiers et la Zélande.
Il maria :

  • son fils aîné Baudouin à Richilde, héritière du comté de Hainaut
  • son second fils, Robert, à la veuve du comte de Westfrise
  • sa fille Mathilde à Guillaume le Conquérant.

La conquête de l'Angleterre allait couronner l'union normando-flamande et quantité de seigneurs flamands combattirent aux côtés de Guillaume le Conquérant.
L'Empereur, dont nul n'avait demandé l'assentiment, déclara la guerre, mais il se révéla incapable d'empêcher l'occupation du Hainaut et l'union momentanée des 2 comtés.
Le prestige de Baudouin V en imposait dans toute l'Europe féodale du 11e siècle !
Baudouin de Lille est mort en pleine gloire, ayant vu les rois le craindre et ses pairs trembler devant sa puissance.

Baudouin VI de Mons

Né en 1030

Règne : 1067-1070

Mort en 1070

Fils de Baudouin V et d'Adèle de France

Egalement Baudouin 1er de Hainaut à partir de 1051 (mariage avec Richilde de Hainaut).
L'union des comtés de Flandre et de Hainaut ne fut pas de longue durée et ne survécut pas à la mort de Baudouin VI.

Arnoul III le Malheureux

Né en 1055

Règne : 1070-1071

Mort en 1071

Fils de Baudouin VI et de Richilde de Hainaut

La régence assurée par sa mère, Richilde, aurait pu réussir si la comtesse n'avait voulu gouverner la Flandre comme on gouverne le Hainaut, c'est-à-dire selon les traditions d'un régime domanial très strict.
Habitués à un régime beaucoup plus souple, les seigneurs et le peuple de Flandre maritime se rebellèrent.
Robert le Frison, frère cadet de Baudouin VI, prit aussitôt la tête du soulèvement qu'il avait du reste soigneusement et sournoisement préparé.
Richilde essaya en vain d'obtenir l'aide du roi de France et de la noblesse du Hainaut pour sauvegarder les droits de son fils, Arnoul III. Celui-ci périra au cours de la bataille de Cassel.
Robert le Frison ne laissera à sa belle-sœur que le seul comté de Hainaut.

robert le frison

Robert 1er le Frison

Né en 1031

Règne : 1071-1093

Mort en 1093

Fils de Baudouin V et d'Adèle de France

Frère cadet de Baudouin VI, il dépossède son neveu Arnoul III le Malheureux tué à Cassel.
Au lieu de protéger ses neveux, Arnoul et Baudouin encore en bas âge, il viola son serment et fomenta un soulèvement parmi les paysans du littoral. Après avoir laissé le Hainaut à sa belle-soeur, il régnera sans conteste sur la Flandre.
Cet usurpateur, politique aussi habile que son père, gouverna en véritable roi.
Après sa victoire à Cassel, les relations entre le comte et le roi de France furent excellentes parce qu'elles n'avaient pas grand chose de commun avec les liens de la vassalité. Robert le Frison considérait Philippe 1er comme un allié et traitait avec lui de puissance à puissance.
Il maria sa fille Adèle au roi Knud IV de Danemark.
Il associa ses propres intérêts à ceux du Danemark et de la France pour enrayer la puissance croissante du roi d'Angleterre, duc de Normandie.
Il soutint la papauté contre l'Empereur mais, quoique très pieux, il ne se laissa jamais influencer par les avis pontificaux : il avait trop le sens de l'indépendance pour devenir un instrument de la politique pontificale.

robert II de jerusalem

Robert II de Jérusalem

Né en 1065

Règne : 1093-1111

Mort en 1111

Fils de Robert 1er et de Gertrude de Saxe

Son père l'associa au gouvernement à partir de 1083.
Tant sur le plan intérieur que sur le plan extérieur, son règne fut l'exacte continuation de celui de son père :

  • même attitude centralisatrice
  • même politique de bascule entre la France, l'Angleterre et l'Empire
  • même souci religieux de délivrer le tombeau du Christ.

Robert II répondit le tout premier à l'appel du pape urbain II demandant de reconquérir la Terre Sainte.
Il couronna le brillant système politique d'annexions et de succès diplomatiques des comtes de Flandre par une mainmise sur l'avouerie de l'évêché de Cambrai. Il prit une part glorieuse à la première Croisade et fut le plus puissant des dynastes de son époque.

baudouin a la hache

Baudouin VII à la Hache

Né en 1093

Règne : 1111-1119

Mort en 1119

Fils de Robert II et de Clémentine de Bourgogne

Son règne fut moins éclatant que celui de son père.
Son activité fut surtout orientée vers les affaires intérieures.
Il mourut sans postérité connue

Maison de Danemark

 DatesParentéEn quelques mots …

charles 1e le bon

Charles 1er le Bon

Né en 1083

Règne : 1119-1127

Mort en 1127

Fils de la fille de Robert 1er le Frison et du roi Knud IV de Danemark

Né Charles de Danemark.
Il fut assassiné au moment où il distribuait des aumônes dans une église de Bruges.
Il n'a pas de postérité connue

Maison de Normandie

 DatesParentéEn quelques mots …

guillaume cliton

Guillaume Cliton

Né en 1101

Règne : 1127-1128

Mort en 1128

Fils de Robert II de Normandie et de Sybille de Conversano

Petit-fils de Guillaume le Conquérant et de Mathilde de Flandre.
Sans postérité connue.
Le roi de France Louis VI le Gros vint personnellement en Flandre pour instituer Cliton comme successeur de Charles le Bon. Toutefois, Guillaume Cliton ne parvint à se maintenir au pouvoir que durant quelques mois et, dès 1128, il dut céder le pas à Thierry d'Alsace.
Les villes du Comté se défièrent de ce féodal inconnu.
Guillaume ne fut accepté comme souverain qu'après avoir donné des garanties.
Comme il ne tint pas ses engagements et s'appuya exclusivement sur la noblesse, les villes choisirent pour comte Thierry d'Alsace, petit-fils de Robert le Frison.
Guillaume Cliton fut tué au siège d'Alost

Maison d’Alsace

 DatesParentéEn quelques mots …

thierry d'alsace

Thierry d'Alsace, dit Thierry III de Lorraine

Né en 1100

Règne : 1128-1168

Mort en 1168

Fils de Thierry II de Lorraine et de Gertrude de Flandre, fille de Robert le Frison

Sous son règne, la Flandre est à nouveau unie et pacifiée. Il pouvait compter sur l'appui des jeunes cités flamandes. Il parvint à régner en toute quiétude.
Cet excellent réformateur obtint des empereurs germaniques le protectorat de l'évêché de Cambrai.
Il obligea les comtes de Hollande à cesser leurs pirateries aux embouchures de la Meuse et du Rhin, ainsi qu'à supprimer les péages qui entravaient la navigation des vaisseaux de commerce flamands vers le Rhin inférieur et la basse Meuse.
Il fit 4 voyages en Terre Sainte sans avoir à redouter que ses longues absences portent préjudice à son autorité.

philippe d'alsace

Philippe d'Alsace, dit Philippe de Lorraine

Né en 1143

Règne : 1168-1191

Mort en 1191

Fils de Thierry d'Alsace et de Sybille d'Anjou

Il fut le plus redouté de l'orgueilleuse série des successeurs de Baudouin Bras de Fer.
Agé d'environ 30 ans lorsqu'il ceignit la couronne, rompu aux affaires grâce à une collaboration déjà ancienne avec son père, le comte se considérait comme l'égal de son suzerain Louis VII le Jeune et du roi Henri II d'Angleterre.
Il avait épousé Elisabeth de Vermandois ce qui lui avait permis d'étendre son autorité vers le Sud. Il s'était en outre assuré l'alliance de Baudouin V de Hainaut en lui donnant en mariage sa soeur Marguerite d'Alsace.
Lorsque Louis VII sentit venir la mort, il confia au comte de Flandre le rang de premier conseiller de la Couronne, avec charge de veiller à l'éducation de son fils Philippe-Auguste. Malheureusement pour Philippe d'Alsace, Philippe-Auguste révélera dès l'adolescence sa forte personnalité et entrera rapidement en conflit avec lui.
Avant la fin de son règne, il dut défendre l'indépendance de la Flandre contre la puissance sans cesse grandissante des Capétiens qui ne rêvaient que de rattacher ce riche comté à la monarchie française.
Philippe d'Alsace mourut devant Saint-Jean-d'Acre au cours de la 3e Croisade.
Si sa politique extérieure ne fut pas toujours heureuse, son rôle intérieur et son action sociale contribuèrent à faire de lui une des plus remarquables personnalités de son temps.
Pas d'héritier direct

Marguerite d'Alsace

Né en 1145

Règne : 1191-1194

Mort en 1194

Sœur de Philippe d'Alsace et épouse de Baudouin V de Hainaut, dit le Courageux

Comtesse de Hainaut (1171-1194) et comtesse de Namur (1188-1190)

Maison de Hainaut, puis Maison de Constantinople

 DatesParentéEn quelques mots …

baudouin VIII le courageux

Baudouin VIII (Baudouin V de Hainaut), le Courageux

Né en 1150

Règne : 1191-1194

Mort en 1195

Epoux de Marguerite d'Alsace

Comte de Hainaut et de Namur.
Comte de Flandre jusqu'à la mort de Marguerite d'Alsace en 1194.
Il est le fondateur de la dynastie de Hainaut qui régna sur les 2 comtés.
Il avait espéré réunir sous son autorité le Hainaut, la Flandre, le Luxembourg et le Namurois. Mais il avait rencontré de puissants adversaires. Ces inimitiés avaient été en partie la cause, en partie la conséquence de la politique versatile de Baudouin, toute composée d'alliances et de défections dans le style de l'époque.
En fin de compte, il réussit à garder le Namurois et à régner sur la Flandre et le Hainaut réunis.
Son unique souci fut de vivre en paix avec Philippe Auguste.

baudouin IX

Baudouin IX (Baudouin VI de Hainaut)

Né en 1171

Règne : 1194-1205

Mort en 1205

Fils de Marguerite d'Alsace et de Baudouin VIII de Flandre

Contrairement à son père, Baudouin IX s'allia avec le roi d'Angleterre Richard 1er Cœur de Lion.
Il attira l'armée française dans les marais à l'Ouest d'Ypres en 1197, la malmena et contraignit Philippe-Auguste à lui rendre le Nord de l'Artois.
Malheureusement, il abandonna peu après sa politique réaliste pour participer à la Quatrième Croisade et devenir empereur de Constantinople en 1204.
Il fut tué l'année suivante au cours de la guerre contre les Bulgares.

Jeanne de constantinople

Jeanne de Constantinople

Née en 1199

Règne : 1205-1244

Morte en 1244

Fille de Baudouin IX et de Marie de Champagne

Baudouin IX laissa la Flandre et le Hainaut à sa fille alors âgée de 5 ans. Elle se trouva impuissante devant son suzerain rapace, Philippe Auguste.
Avec le consentement du tuteur Philippe de Namur, Philippe-Auguste fait venir Jeanne et sa soeur Marguerite à Paris pour les élever dans un esprit conforme à ses desseins.
Avant d'autoriser Jeanne à régner, Philippe-Auguste lui fait épouser en 1212 le prince Ferrand de Portugal qu'il croit sans volonté. Décidé à mener à sa guise une enfant et un étranger, le roi de France réoccupe par la force une partie de la Flandre gallicane.
A la mort de Ferrand, Jeanne épouse Thomas 1er de Savoie.
Elle meurt sans héritier

Maison de Portugal

 DatesParentéEn quelques mots …

ferrand de flandre

Ferrand de Flandre

Né en 1188

Règne : 1212-1233

Mort en 1233

1er époux de Jeanne de Constantinople

Marié à Jeanne de Constantinople depuis 1212, il se montrera moins docile qu'espéré par Philippe-Auguste.
Appuyé par les villes de la Flandre gallicante, de l'Artois et des villes flamandes, il recherche le secours du roi d'Angleterre Jean sans Terre. C'est ainsi qu'il participa à la Bataille de Bouvines dans les rangs anglais contre les Français. Il y fut fait prisonnier et enfermé au Louvre, à Paris.
Ce ne sera qu'après de longues années qu'il pourra enfin quitter sa prison après que sa femme aura signé le traité de Melun (1226) qui ramenait la Flandre à un fort degré de soumission à son suzerain français.
A sa libération, Ferrand n'était plus le grand seigneur de jadis. Epuisé par la maladie et les privations, il devint un vassal fidèle et repentant.

Maison de Savoie

 DatesParentéEn quelques mots …

thomas de savoie

Thomas II de Savoie

Né en 1199

Règne : 1237-1244

Mort en 1259

2e époux de Jeanne de Constantinople

Aucun enfant n'est né de ce second mariage.
L'héritage de la Flandre et du Hainaut passa à la sœur de Jeanne, Marguerite.

Maison de Constantinople

 DatesParentéEn quelques mots …

marguerite de constantinople

Marguerite de Constantinople

Née en 1202

Règne : 1244-1278

Morte en 1280

Sœur de Jeanne de Constantinople.

A peine âgée de 10 ans, elle avait été confiée au haut bailli du Hainaut, Bouchard d'Avesnes.
Une sympathie mutuelle avait rapproché la princesse enfant et le quadragénaire. Or, Bouchard avait été autrefois sous-diacre avant d'entrer dans la chevalerie. Jugeant qu'il n'avait parcouru que les premiers degrés de la cléricature, il avait épousé Marguerite en 1212.
Bouchard appartenant au clan anglais, une campagne s'organisa contre lui après la défaite française de Bouvines, entraînant son excommunication et l'annulation de son mariage.
Obéissant au Saint-Siège, Marguerite se sépara de son mari.
Sous l'influence de sa soeur Jeanne, Marguerite abandonna ses 2 enfants, Jean et Baudouin, et épousa Guillaume de Dampierre dont elle eut de nombreux enfants.
A la mort de Jeanne, Marguerite prend position contre ses premiers enfants en faveur de ceux qu'elle a eus avec Guillaume de Dampierre. Cette décision engendre la Querelle des Avesnes et des Dampierre qui amènera à nouveau la séparation des 2 principautés.

Maison de Dampierre

 DatesParentéEn quelques mots …

guy de dampierre

Guy de Dampierre

Né en 1225

Règne : 1278-1305

Mort en 1305

Fils de Marguerite de Constantinople et de Guillaume II de Dampierre

Egalement seigneur de Béthune et comte de Namur.
C'est sous son règne que la lutte entre la France et la Flandre connut sa phase ultime.
En 1296 éclatait la guerre anglo-française. Son théâtre fut la Guyenne. Guy voulait rester neutre mais son suzerain lui interdit toutes relations commerciales avec l'Angleterre.
Par représailles, Edouard défendit l'exportation des laines de Flandre.
Les Flamands étaient très irrités contre le roi de France.
Après bien des hésitations, Guy se décida à déclarer la guerre au roi de France en janvier 1297. Il croyait pouvoir compter sur l'aide d'Edouard 1er, du Roi des Romains Adolphe de Nassau et de plusieurs princes lotharingiens.
Le résultat fut lamentable. L'habileté de Philippe le Bel disloqua la fragile ligue anglo-germano-lotharingienne et accusa son vassal de félonie. Il confisqua la Flandre et y imposa un gouverneur tyrannique : Jacques de Châtillon.
Philippe le Bel sut mettre à profit les conflits sociaux qui divisaient la Flandre en vue de l'affaiblissement de l'autorité comtale.
Entre 1300 et le 11 juillet 1302, Philippe le Bel sut enfin parvenir à ses fins. Ses troupes occupèrent la Flandre qui fut rattachée à la couronne royale, mais la victoire des Flamands le 11 juillet 1302, aux portes de Courtrai, avec la campagne de libération du territoire qui s'en suivit, annihila l'annexion française.
En dépit d'un revers flamand en 1304, l'indépendance demeura assurée et la Flandre fut la seule terre de la couronne que la monarchie française ne parvint jamais à subjuguer.

robert de bethune

Robert III, dit Robert de Béthune

Né en 1247

Règne : 1305-1322

Mort en 1322

Fils de Guy de Dampierre et de Mathilde

Egalement comte de Nevers, Robert de Béthune est déjà âgé lors de son avènement.
Vaillant au combat mais timoré dans ses entreprises, il eut la faiblesse de conclure avec le roi de France un traité humiliant en 1305.
Refusant d'accepter un traité qui leur imposait des amendes énormes et les assujettissaient, les Communes se rebellèrent. Cette fierté sauva la Flandre. Un traité définitif, signé à Paris en 1320, reconnut l'autonomie du comté, malheureusement au prix de toute la Flandre gallicante.

louis de nevers

Louis 1er de Flandre, dit Louis de Nevers

Né en 1304

Règne : 1322-1346

Mort en 1346

Petit fils de Robert de Béthune et de Yolande de Nevers (2e épouse)

Epouse Marguerite de France, fille du roi de France, Philippe le Long.
Au cours de la Guerre de Cent Ans, il prit ouvertement parti pour son suzerain français.
Les représailles du roi d'Angleterre entraînèrent un véritable désastre pour les villes drapières flamandes.

louis de maele

Louis II, dit Louis de Maele

Né en 1330

Règne : 1346-1383

Mort en 1383

Fils de Louis 1er et de Marguerite de Bourgogne

Dernier comte de la lignée flamande. Il a à peine 16 ans mais son caractère est déjà fortement trempé !
Il parvint à se défaire de la dictature des tisserands et put régner en toute quiétude sur une Flandre prospère.
Il agrandit son comté par suite de son mariage avec Marguerite de Brabant. Ensuite, par le mariage de sa fille unique Marguerite avec le duc de Bourgogne Philippe le Hardi, il recouvra la Flandre gallicante.
Il mène une politique tantôt brutale, tantôt sournoise, mais toujours avisée et féconde.
Il a l'esprit monarchique et centralisateur. A l'opposé de son père, il agit en prince flamand, nomme des Flamands aux postes en vue et réserve une part prépondérante au flamand comme langue administrative et judiciaire.

Maison de Bourgogne

 DatesParentéEn quelques mots …

marguerite de maele

Marguerite de Maele

Née en 1350

Règne : 1383-1405

Morte en 1405

Fille de Louis de Maele et de Marguerite de Brabant

Elle fut 2 fois duchesse de Bourgogne par mariage :

  • 1er époux : Philippe 1er de Bourgogne
  • 2e époux : Philippe le Hardi, duc de Bourgogne

À la mort de son père, Louis de Maele, Marguerite et son époux Philippe le Hardi héritent des comtés de Bourgogne, Artois, Flandre, Rethel et Nevers.

philippe le hardi

Philippe le Hardi

Né en 1342

Règne : 1383-1404

Mort en 1404

Fils de Jean II de France, dit Jean le Bon

Comte de Flandre par son mariage avec Marguerite de Maele en 1369

jean sans peur

Jean sans Peur

Né en 1371

Règne : 1404-1419

Mort en 1419

Fils de Philippe le Hardi et de Marguerite de Maele

Responsable de l'assassinat du frère du roi de France Charles VI, il s'engage dans la guerre civile des Bourguignons et Armagnacs.
Il est assassiné par un partisan du dauphin.

philippe le bon

Philippe le Bon

Né en 1396

Règne : 1419-1467

Mort en 1467

Fils de Jean sans Peur et de Marguerite de Bavière

Pour venger l'assassinat de son père, il s'allie aux Anglais puis se réconcilie avec les Français.
Il instaura une bonne administration en créant des Etats généraux, des cours de justice et un conseil suprême.
Il créa l'ordre de la Toison d'Or.
Il fut surnommé le "Grand Duc d'Occident" en tant que plus puissant souverain d'Europe.

charles le temeraire

Charles le Téméraire

Né en 1433

Règne : 1467-1477

Mort en 1477

Fils de Philippe le Bon et d’ Isabelle de Portugal

Toute sa politique tendit à unifier ses Etats par une structure administrative forte et à assurer une liaison entre les 2 parties de l'Etat bourguignon.
Il mourut au siège de Nancy.

marie de bourgogne

Marie de Bourgogne

Née en 1457

Règne : 1477-1482

Morte en 1482

Fille de Charles le Téméraire et d'Isabelle de Bourbon

Profitant de son jeune âge et de son inexpérience, Louis XI, roi de France, annexe une partie de ses territoires.

Elle épouse Maximilien 1er de Habsbourg, futur empereur du Saint Empire Romain Germanique.
Elle meurt après une chute de cheval et laisse 2 enfants en bas âge : Philippe et Marguerite

maximilien 1er de habsbourg

Maximilien 1er de Habsbourg

Né en 1459

Règne : 1477-1482

Mort en 1519

Fils de Frédéric III et d'Aliénor de Portugal

Régent des Pays-Bas bourguignon du fait de la minorité de Philippe le Beau.

Il devient empereur du Saint-Empire à partir de 1508.

Maison d’Autriche (Habsbourg)

 DatesParentéEn quelques mots …

philippe le beau

Philippe le Beau

Né en 1478

Règne : 1482-1506

Mort en 1506

Fils de Maximilien 1er et de Marguerite de Bourgogne

Epouse Jeanne de Castille, dite Jeanne la Folle, et devient également roi de Leon et Castille

charles quint

Charles Quint

Né en 1500

Règne : 1515-1555

Mort en 1558

Fils de Philippe le Beau et de Jeanne de Castille

Agé d'à peine 6 ans à la mort de son père, la régence est assurée par Marguerite d'Autriche, tante de Charles Quint.
Par le jeu des héritages, il se trouve à la tête d'un immense empire. Il poursuivait un double objectif :

  • reconquérir la totalité de l'héritage bourguignon
  • triompher de la Réforme et lutter contre les infidèles

Il abdique en 1555.

philippe II

Philippe II

Né en 1527

Règne : 1555-1598

Mort en 1598

Fils de Charles Quint et d'Isabelle de Portugal

Son éducation exclusivement espagnole le fit peu apprécier aux Pays-Bas où il ne séjourna que très peu de temps.
Il poursuivit la politique de son père mais de façon plus systématique et plus étroite. Afin d'assurer le triomphe du catholicisme il instaura l'Inquisition.

isabelle 1ere

Isabelle 1ère

Née en 1566

Règne : 1598-1621

Morte en 1633

Fille de Philippe II et d'Elisabeth de Valois

Règne sur les Pays-Bas avec son mari, l'archiduc Albert d'Autriche (1559-1621).
A la mort de ce dernier, elle devient Gouvernante et les Pays-Bas passent à nouveau sous le sceptre des rois d'Espagne.

Voir aussi :

Listes